Transitaire - Sino

?✈ Quel est le rôle du transitaire dans l’import-export en 2020 ?

Il est temps de comprendre ce qu’un transitaire fait, à quoi il sert, et comment en trouver un fiable. Tout ce qui concerne le transport international se trouve dans cet article !

 

A/ COTATION DE FRET : SOYEZ PRÊT 

 

Le fret étape par étape

Deux semaines avant que votre commande soit prête, vous devez arranger le transport, voici les étapes primordiales :

 

RESTRICTIONS :

AVANT D’IMPORTER VOS PRODUITS, VÉRIFIEZ BIEN LES RESTRICTIONS IMPOSÉES SOIT PAR LE GOUVERNEMENT, SOIT PAR LES DOUANES

Exemple: Les produits non normées CE, ne peuvent etre importés.

Vous devez aussi être en conformité au niveau palettisation et étiquetage.

Exemple: Amazon a un code strict, vérifier bien l’emballage avant d’acheter.

 

INCOTERMS :

Lors de la négociation, négociez aussi l’Incoterm et ces conditions préalables.

Conseils: Acheter en FOB et maitriser cet incoterm 

Vous souhaitez avoir davantage d’information sur le sujet ? N’hésitez pas à vous rendre sur notre article dédié.

 

DOCUMENTS :

N’hésitez pas à demander à votre fournisseur des documents, comme le CI (facture commerciale), liste de colisage, et parfois le COO (Pays d’origine), MSDS (pour les marchandises dangereuses) et le certificat de fumigation (en fonction des produits).

Exemple: Tout produit electronique doit avoir un rapport de test afin d’etre importé en UE.

 

DEMANDE DE COTATION :

N’oublier pas votre liste de vérification (check list), et soyez sûr que toutes les étapes (douane import ou livraison) soit inclus.

Maitrisez les différents INCOTERM !

Conseils: Demandez du porte à porte afin de maîtriser tout vos coûts. 

 

MODE DE TRANSPORT :

Fret aérien ou maritime, choisissez-le en fonction du ratio prix/délai. Prix vs Temps : Quel est pour vous la métrique première ?

Nous verrons les avantages et les inconvenients de chaque méthode de transport. 

 

COMPRÉHENSION :

Maitrisez bien la cotation et soyez sûr de tout comprendre, y compris les charges plus inédites (Fuel, Caf/Baf, piraterie…). Posez des questions sans hésiter.

 

ENGAGEMENT :

Signez tous les documents nécessaires pour permettre à votre transitaire de s’occuper de vos marchandise (Mandat de représentation en douane, certificat de cession, etc…)

 

DOUANE UE :

Soyez sûr de savoir à l’avance combien de droit de douane et taxes vous allez payer.

Exemple: Grace aux HS code de vos produits (normalement fourni par votre fournisseur), vous pouvez savoir le taux de taxation exact.

 

PAIEMENT :

Quelle méthode de paiement allez-vous utiliser ? Si vous commandez régulièrement, des solutions existent pour ne pas payer des frais énormes.

Nous verrons plus loin toutes les méthodes de paiement avec leurs avantages/inconvénient. 

 

VERIFICATION DES DOCUMENTS :

Vérifiez bien tous les documents, et si vous n’êtes pas un expert, faites vous aider, car s’il y a un problème sur les documents, vous serez le payeur.

Nous verrons plus loin tous les documents à vérifier ainsi qu’une grille de lecture efficace pour chaque importateurs. 

 

COMMUNICATION :

Communiquez le plus possible avec votre transitaire, sur les dates de départ, d’arrivée, la douane, etc… il doit vous tenir informé.

Mais alors comment bien communiquer avec son transporteur ? c’est ce que nous verrons en détails par la suite.

 

AMAZON PREREQUIS :

Soyez bien sûr que votre transitaire suive bien les recommandations d’Amazon en terme d’inventaire, réservation et livraison.

Amazon FBA est une option intéressante, nous allons décortiquer ce modèle afin que vous y voyez plus clair.

 

Le métier de transitaire

 

Un transitaire ou un commissionnaire de transport est une société spécialisée qui gère le transport international de vos marchandises selon vos besoins.

Ils sont en quelque sorte une agence de voyage pour vos marchandises, et s’occupe aussi de la partie juridique et administrative. SINO Shipping va beaucoup plus loin, mais là n’est pas le sujet.

Il y a énormément de moyens pour transporter les marchandises, et ce chapitre va en faire le résumé.

Les services et l’assistance d’un transitaire : Il existe diffèrent type de transitaire, des tous petits aux multinationales.

En Chine, il y a les locaux, souvent assez petit et flexible, et les gros transitaires qui gèrent uniquement les gros volumes. SINO Shipping se situe au milieu et propose des services inédit (pour les francophones) 

 

Voici ce que SINO Shipping peut faire pour vous :

➢ Nous offrons des conseils d’experts, notamment sur la documentation et la mise aux normes, afin que vous ne soyez pas pénalisé par les autorités compétentes.

➢ Préparation de tous les documents, effectuer les réservations d’espaces.

➢ Vous représenter auprès des acteurs du transport international, comme les compagnies maritimes, aériennes, les autorités douanières ou même les autres transitaires.

➢ Régler les problèmes si cela se passe mal et ainsi vous éviter de nombreux cauchemars.

➢ Vous tenir au courant sur l’avancée du transport, et vous donner des estimations sur le départ, l’arrivée, la livraison, etc…

 

Le transitaire est-il aussi déclarant en douane ? 

Si vous voulez, SINO Shipping peut être votre déclarant en douane, car nous avons les licences et l’expérience nécessaire.

Pas la peine de mandater un nouvel acteur, préférez le tout compris.

Si vous avez un déclarant en douane attitrée, alors nous travaillerons avec lui. Dans de rare cas, l’importateur dédouane lui- même ces marchandises, mais nous déconseillons cela au débutant ou aux hommes d’affaire pressés.

 

B/ Module 2: Gestion de l’expédition

 

Quels sont mes choix, comment dois-je faire pour trouver la meilleure solution de transport , avec le rapport prix/délai/fiablité ? 

 

Faire tout vous-même?

Certains ont essayer avec plus ou moins de succès, en contactant directement les compagnies maritimes ou aériennes.

Ceci est très chronophage. Nous vous déconseillons très fortement de faire cela, car à la fin vous serez probablement perdant financièrement.

De nombreux risques existent, mieux vaut laisser la gestion du risque a des professionnels. 

 

Laisser le fournisseur choisir le transporteur ?

Une autre option est de laisser le fournisseur choisir le transitaire.

Beaucoup de fournisseurs chinois ont un arrangement avec un transitaire local.

N’acceptez que cette option si vous achetez en DDU ou DDP, et ainsi évitez tout risques. En réalité, c’est très rare et très risqué, car vous perdez le contrôle sur le transport, et vous payerez surement plus cher.

Si votre fournisseur vous vend en CIF, ce n’est pas non plus une bonne solution.

En effet il vous appâtera avec des tarifs incroyablement bas, mais vous ne maitriserez pas les couts à l’arrivée, et les charges de dégroupage seront énormes au port d’arrivée. Le fournisseur touchera une commission.

 

Nos astuces :

“ Ne vous laissez pas séduire par des coûts de fret très bas, cela cache souvent une sur tarification à la fin, en outre au port/aéroport d’arrivée, et vous ne pourrez rien y changer ”.

*FOB est le meilleur incoterm d’achat possible (EXW peut aussi l’être dans certains cas)

 

Laisser SINO Shipping s’occuper de tout ! 

 

Cette option est à mon sens la plus viable pour votre business.

En effet nous gèrerons aussi bien la relation avec vos fournisseurs, que la livraison finale, en incluant le dédouanement et toute les vérifications documentaires nécessaires.

Vous aurez un contrôle total de la tarification et un seul intermédiaire pour le transport.

De plus SINO Shipping est présent dans toute la chine, mais aussi en France, Belgique, Suisse et dans la majeure partie de l’Afrique, ce qui limite le risque de problèmes lié à un manqué de coordination ou de communication. Peu importe l’option que vous retiendrez, mais sachez que la maitrise de l’incoterm est déterminant dans le dégrée de responsabilité que vous souhaitez donner au fournisseur. Selon notre expérience, moins le fournisseur gère de phase dans le transport, mieux c’est. 

 

Les incoterms sont des notions qu’il faut apprendre par coeur. Ils vous permettront de paraître plus professionnel et auront donc probablement un effet sur votre pouvoir de négociation. Outre cet avantage, clarifier l’incoterm d’achat avec votre fournisseur permet aussi d’éviter les mauvaises surprises.

 

Comment choisir un bon transitaire ?

Il existe plus de 100.000 transitaires, seulement en Chine, alors ne vous trompez pas. Il est important de trouver le bon prestataire qui, en générale, sera votre partenaire à l’avenir. Vous trouverez ci- dessous des clés pour bien choisir son transitaire :

 

Transitaire spécialisé :

La logistique internationale est très vaste, et la spécialisation est la clé pour obtenir un service de qualité. Beaucoup de transitaires refuserons les marchandises dangereuses, les marchandises en vrac ou encore les objets hors-gabarit. Vérifiez bien la couverture géographique, et soyez sûr que le transporteur possède des bureaux en Chine, mais aussi dans le pays d’origine. 

 

La taille du transitaire :

Evitez les transitaires trop gros, car vous représentez pour eux un volume très faible, le risque étant qu’il ne vous traite pas très bien, que vous ne soyez pas leur priorité. Même pour un container voire plusieurs, vous resterez un très petit client pour eux. 

 

Le service client :

Il est important de choisir un partenaire avec un service client irréprochable : des services dédiés, une grande réactivité et surtout un accompagnement dans toutes les étapes du processus.

 

Le prix :

Prendre la décision de choisir un transitaire en fonction du prix est très risquée. Pourquoi économiser 200 euros sur le transport, quand le montant total de votre commande s’élève à 100.000 euros. Quelquefois, des transitaires vous offrent un prix bas pour la première expédition, en affichant une marge nulle, et margerons plus sur les prochains. D’autre cachent certain frais dans leur terme et conditions, qui sont incompréhensibles, pour mieux vous arnaquer. Comparez les transitaires et choisissez selon différents critères, tel que le prix, le service, la communication, la réputation, etc… Bien sûr SINO Shipping est une alternative à tous ces problèmes. Payez pour le service et vous ne serez pas déçu. 

 

Le service :

Le transitaire sera responsable de vos marchandises pendant un temps, et vous serez stressé, car vous confierez vos biens à une société de transport. Vous devez exiger un service irréprochable, notamment au niveau sécurité et respect des délais. En premier lieu, et comme indicateur de la fiabilité, le temps de réponse lors de votre premier contact est important, si le transitaire met moins de 48 heures, ou une semaine, vous serez déjà qui est fiable, qui montre un réel intérêt pour votre expédition. Si vous choisissez mal, le risque sera surtout financier. Préférez des français comme SINO Shipping pour vous assurer d’un suivi en porte à porte. 

 

Le bon compromis : SINO Shipping

 

Sino Shipping n’est pas un très gros, mais n’est pas un tout petit. Nous possédons des bureaux dans presque tous les pays francophones, offrons un service sur mesure et accordons beaucoup de temps a nos clients. Nous sommes devenus la référence en France, en Belgique, en Suisse et en Afrique francophone.

 

Nos astuces :

Un partenariat avec nous vous garantira un transport fluide et du stress en moins. Venez nous rencontrer en Chine ou faisons un appel ensemble pour étudier en profondeur vos problématiques. On ne peut faire partir une expédition, si le bureau a l’arrivée (FR, BEL, SWI…) n’a pas valider ces documents. En effet une erreur peut couter très cher, alors nous vérifions systématiquement que tout est aux normes. Posez des questions, soyez curieux, il n’y a pas de questions stupides. Clarifier toutes vos interrogations avant le départ ou même avant d’acheter.

Informez-nous (ou le transitaire choisi) de l’avancée de votre projet, car nous aimons voir nos clients réussir, et augmenter le volume ou la cadence de leurs envois. Donnez-nous vos estimations et nous nous sentirons encore plus impliqués.

 

En résumé :

 

  • Un transitaire est un expert du transport international et compose de nombreux corps de métier.
  • Quand vous négociez avec un fournisseur, laissez le transitaire gérer la partie transport, chacun son métier et son domaine d’expertise. De plus cela sécurisera votre envoi.
  • Le prix est important, oui, mais pas crucial dans le choix d’un transporteur. Si vous choisissez le moins cher, ne soyez pas étonné de rencontrer de graves problèmes, notamment à l’arrivée.
  • Considérez plus le service, la communication et l’implication de votre interlocuteur.

 

Pour plus de lecture :

Choisir son transitaire en Chine

Transitaire maritime en France

Transitaire aérien en France

Fret et transitaire : tout ce qu’il faut savoir

Eviter les arnaques de transitaire

 

C/ Comment faire une demande de devis pour un transport de fret international ?

Dans ce chapitre, nous convrirons tous les détails sur la demande de devis. Comment la faire de manière professionnelle et comment la comprendre.

 

Quel est le bon moment pour demander un devis ? 

 

Le meilleur délai est 2 semaines avant que votre expédition soit prête. Ainsi vous pourrez comparer différentes offres.

Aussi vous verrez qui ne répond pas et qui est fiable. Demandez à votre fournisseur une copie de documents comme la facture et l’inventaire. Si vous pouvez demander aussi le certificat d’origine ou encore les MSDS (Pour matière dangereuses). Vous aurez besoin de ces documents après avoir accepté une offre de fret. Chez SINO Shipping, on rentre directement en contact avec vos fournisseurs et on leur demande tout. Un bon transitaire vous posera des questions sur votre fournisseur, le volume, le poids, la nature des marchandises, l’adresse de départ, d’arrivée, les conditions de chargement et de déchargement. Si vous optez pour du porte à porte (DAP), alors vous devrez fournir des informations très précises, une adresse seule ne suffit pas, il nous faut savoir les conditions d’accès, entrepôt, usine, matériel de manutention nécessaire, arrêtes municipaux… etc.

 

Voici une liste exhaustive de ce que vous devez vérifier :

 

Le volume en m3 (CBM en anglais) :

Il doit être mentionné très précisément sur la liste de colisage. Il servira de base calcul pour le transitaire qui ne peut pas vous coter sans volume.

 

Date de mise à disposition de la marchandise :

C’est la date à laquelle votre fournisseur indique être prêt à vous livrer la marchandise, vous commencerez ainsi à contacter des transitaires en fonction de cette date.

 

Mode de transport :

LCL, FCL, Aérien ou multimodal, vous serez le décideur, mais le transitaire vous conseillera en fonction de la nature de votre expédition. La meilleure option n’est pas forcement celle que vous pensez, nous verrons sa plus tard.

 

Description officielle du produit :

Elle figure sur la facture commerciale ou sur une fiche technique.

 

Valeur de la marchandise :

Le transitaire en a besoin pour assurer la marchandise (et éventuellement vous donner une estimation des taxes).

 

TARIC (HS CODE en anglais) :

C’est le code douanier du produit, il est composé de nombreux numéro et le connaitre vous permet de savoir précisément le taux de taxes. En Union européenne ce système est harmonisé. Avoir une nomenclature douanière précise évite de nombreuses surprises.

 

Assurance Fret :

Pas obligatoire, mais très fortement recommandée. SINO Shipping l’inclut systématiquement, à moins que vous demandiez le contraire. Le transport comporte des phases de manutention délicate, et assurer ces marchandises vous permet de faire du business l’esprit tranquille.

 

Incoterms :

Le fameux contrat de responsabilité d’un transport international, en Chine, préférez EXW ou FOB pas plus, sinon c’est hors contrôle.

 

Date de départ et d’arrivée :

Un transitaire doit être en mesure de vous donner une date de départ rapidement. Ainsi vous obtiendrez aussi la date d’arrivée, estimée, oui car toutes ces dates sont toutes des prévisions, et non une science exacte.

 

Astuces:

Utilisez le formulaire de contact du site et essayez d’être le plus précis possible, afin d’obtenir un devis rapidement. Le transitaire sous traite certains services comme l’Assurance, ou des services spéciaux, mais il reste votre meilleur allié. En cas de litige avec l’assurance un transitaire doit être en mesure de donner tous les documents, ensuite, le dossier sera directement traité entre l’assureur et l’assurée.

Si vous avez des pièces jointes, envoyez-les par mail, éviter les mails trop courts, pour notre part nous recevons des centaines de mails tous les jours, alors nous préférons les clients connaisseurs et c’est pour ça que l’on vous forme gratuitement.

En moyenne un bon transitaire doit être en mesure de vous répondre sous 24 heures. Pour l’heure, considérez le décalage horaire, il y a 6-7 heure de décalage entre la France et la Chine.

 

Nos conseils

 

Evitez les comparateurs de fret :

Ce sont des usines de génération de devis en ligne, leur unique but est de le vendre à un transitaire qui ira vous vendre monts et merveilles et qui disparaitra aussitôt. Ce cas n’est pas isolé, beaucoup se font arnaquer, pour la sécurité, préférez un transitaire présent en chine mais AUSSI dans votre pays. 

 

Choisir la bonne cotation, le bon transitaire :

Vous aurez du mal car les cotations sont différentes, les appellations aussi, en réalité, vous devez regarder le prix total et les termes et conditions. Si trop d’erreur ou si un chiffrage pas clair, éloignez-vous. Chez SINO Shipping, nos prix sont clairs et nous faisons un point par téléphone avec nos clients pour être sûr que tout est parfaitement transparent. 

 

Confirmez la réservation :

Une fois la cotation acceptée, le transitaire vous donnera une date de réservation qu’il faudra accepter, refuser, ou décaler. En effet nous devons réserver un espace sur un bateau ou sur un avion le plus tôt possible, afin d’être sûr d’avoir la place pour vos marchandises.

 

En résumé :

 

  • Demandez tous les documents à votre fournisseur, comme la facture commerciale, l’inventaire, les rapports d’essai, ou encore les fiches techniques ou autre documents inhérent à vos produits
  • Demandez à plusieurs transitaires, et comparez.
  • Vérifiez les avis, demandez à des importateurs ayant la même taille que vous de vous donner des recommandations.

 

Pour plus de lecture :

 

Conteneur Chine – France : Prix, délais, volume, régulations

 

➢ Comment importer de Chine en 2019?

 

D/ Mode de transport

 

Transport Express :

C’est la même technique que vous utilisez quand vous commandez un produit sur internet. C’est un moyen rapide et très pratique de recevoir un colis. Cette option est réservée au petit volume et aux poids faibles. Beaucoup de choix, mais le marché est largement dominé par DHL, UPS, FEDEX et TNT.

 

Fret aérien :

Il ressemble au transport express, avec des méthodes plus optimisées notamment au niveau douanier. Le fret par avion est moins automatisé que l’express mais reste plus facile à gérer que le fret maritime. Plus rapide et surtout beaucoup plus moins risqué pour vos marchandises, car moins de manutention que sur un bateau. Certains produits comme les produits dangereux peuvent être refusé par les compagnie aérienne (à vérifier au cas par cas).

 

Fret maritime :

Le fret maritime est, de manière générale, moins cher que le fret aérien. Il est aussi plus long, moins cher, et soumis aux aléas du transport par bateau (port congestionné, mauvaise météo, etc..). Il peut être risqué si vous avez une date de livraison très précise ou un évènement à ne pas louper (foire, marché, exhibition…). En fonction du pays d’arrivée, il y a des lignes directes avec plus ou moins de transbordement. L’Europe est très bien desservi, et l’Afrique commence à l’être. Un autre point positif est l’émission de CO2 qui est moindre par bateau que par Avion.

 

Fret ferroviaire :

Le transport par train représente un juste milieu entre le fret maritime et le fret aérien, d’un point de vue délai mais aussi au niveau du prix. Le fret ferroviaire est une méthode qui prend de l’ampleur et qui ne cesse de s’optimiser, il est donc judicieux de garder un oeil sur cette solution.

 

Comment être sûr de bien choisir ?

 

EXPRESS 1-3 Jours < 50 Kg : Limite de taille

AERIEN 3-7 jours 50 – 500 Kg : Beaucoup d’objets interdits

MARITIME 40-45 jours > 500 Kg : Risque de retard

FERROVIAIRE 22-26 jours > 500 Kg : Instable (prix/délai)

Ces informations sont valables pour un transport entre la Chine et l’Europe (notamment la France, la Belgique ou la Suisse)

Il n’est pas toujours facile de faire un choix, mais de manière générale, nous vous conseillons au mieux en fonction du combo POIDS / VOLUME / DELAI / BUDGET afin de vous offrir le meilleur et vous aider à développer votre business, voire à l’automatiser.

 

En résumé :

  • La règle est que le maritime est moins rapide et moins cher. L’aérien est plus rapide et plus cher. Dans certains cas, le fret aérien peut être moins cher ou au même prix que le fret maritime.
  • Tous ces chiffres envoyés dans ce chapitre peuvent ne pas correspondre à une situation donnée. Nos équipes vérifieront avec vous afin d’optimiser la chaine logistique.

 

Plus de lecture : Vous avez besoin de plus d’informations sur les modes de transport ?

N’hésitez pas à checker nos pages dédiés :

 

➢ Fret maritime

➢ Fret aérien

➢ Fret Express

➢ Fret Multi modal

➢ Fret ferroviaire

 

Assurance cargo

 

En ce moment, vous ne pensez surement pas à l’assurance de vos marchandises. Mais c’est une erreur, beaucoup y pensent trop tard. Cela peut paraitre compliqué, mais en vrai cela est très facile, comme le prouve ce chapitre.

 

OPTION 1 – Ne pas assurer ces marchandises

Vous n’assurez pas vos marchandises, et, en cas de litige, vous vous retournerez contre la compagnie (aérienne ou maritime). Les termes et conditions des compagnies aériennes peuvent compenser un litige à hauteur de 2 Euros/kilos, et 500 Euros par unité (container ou palette). Autrement dit c’est assez faible. De plus, même si vous montez un dossier, vous n’êtes pas sûr d’être remboursé. Cette procédure sans garantie vous prendra du temps et de l’énergie. S’en tenir uniquement au terme et conditions des compagnies est très risqué.

 

OPTION 2 – Assurer ces marchandises :

Cette option vous permet d’avoir une couverture en cas de vol, casse et perte. Comme votre maison ou votre voiture, rendez l’assurance obligatoire, et importer de manière sure, avec en tête la gestion des risques. Honnêtement, l’assurance ça coûte vraiment pas cher, alors pourquoi ne pas en souscrire une ?

  • Vous n’avez pas à comparer les taux d’assurance, car en réalité, les prix sont presque les mêmes. Passez par votre transitaire. Il vous suffit de demander que vos biens soit assurer, ils le seront dans l’immédiat, ni délai, ni effort à fournir.
  • Acheter l’assurance avant le départ de vos marchandises et préférez une option complète porte à porte.

 

Couverture :

En fonction des assurance le taux varie, mais très peu, en moyenne les assureurs couvrent 80-90 % de la valeur totale de la marchandise déclarée sur les documents officiels. En cas de litige, la procédure est simple, fournir tous les documents à l’assurance et attendre.

 

Nos conseils

 

Demandez à votre transitaire de vous fournir une copie des termes et conditions et/ou du contrat d’assurance. Même si c’est souvent très dur à comprendre, vous serez sûr que l’assurance a était prise et vous aurez un contact en cas de litiges.

 

En résumé :

 

  • L’assurance est obligatoire pour tout entrepreneur sérieux
  • Il vous suffit de demander à votre transitaire de la souscrire

 

Plus de lecture :

 

Assurance Transport

Assurance Alibaba

 

E/ LIVRAISON

 

Le transport est l’une des composantes fondamentales du E- Commerce, un élément qui influera directement sur vos coûts et la satisfaction client. Il est donc important de considérer cette étape qui sera dans tous les cas indispensable.

Quel type de prestataire dois-je contacter ? Comment préparer ma livraison ? Comment se passe le dédouanement ? Comment protéger mes produits ? …

C’est ce que nous allons voir dans cette partie. Ce chapitre couvrira les bases du transport internationales : qui sont les principaux acteurs, leurs rôles et la terminologie spécifique à cette industrie qui peut parfois sembler complexe.

Ces bases du transport représentent le béaba que tout importateur/exportateur devrait connaître. Elles vous permettront de savoir communiquer avec vos partenaires de manière professionnelle, chose qui n’est pas négligeable lorsqu’on passe à l’heure des négociations…

 

Les acteurs du marché et leurs rôles

 

Les compagnies maritimes/aériennes :

Ce sont les mastodontes de la logistique internationale, ceux qui déplacent les millions de mètres cubes d’un pays à un autres tous les jours.

Les compagnies aériennes ont généralement un département de cargo. C’est pas exemple le cas de la compagnie Air France KLM avec leur service cargo que vous trouverez sur la page suivante : Air France Cargo

Les compagnies maritimes sont peu nombreuses sur le marché mondial. En effet, on estime que les 10 plus grandes compagnies maritimes contrôleraient environs 85% du fret maritimes.

A titre d’exemple, voici le TOP 3, du 1er au 3eme : A.P. Moller- Maersk Group, Mediterranean Shipping Company (MSC), CMA CGM Group. Ces groupes sont tellement important qu’un particulier ou petit importateur/exportateur ne peut contracter directement avec. Seule une société tierce, un transitaire, est en « mesure » de faire le lien.

 

Les transitaires :

Le but d’un transitaire est tout simplement de mettre en place une solution logistique adapté aux besoins du client : tant d’un point de vue logistique que financier. Son rôle est ainsi de mettre en relation les différents acteurs qui interviendront le long de votre expédition : l’emballage, le stockage, le fret aérien/maritime, le dédouanement…

SINO Shipping est transitaire qui a su nouer de solide partenariats, ce qui permet aujourd’hui de proposer un service ultra-pro à un prix compétitif.

 

Les commentaires pour cette publication sont fermés.