Agent d’approvisionnement & Services de sourcing en Chine

🔍Visite de fournisseurs en Chine – Comment s’y prendre ?

audit fournisseur chine

A.1 Quels sont les principaux avantages de visiter une usine ?

 

Si vous visitez une usine pour la premiùre fois, il y a beaucoup d’informations que vous pouvez recueillir, et c’est aussi le meilleur moyen de motiver le fournisseur à faire un bon travail.

Nous allons en énumérer les principaux avantages ci-dessous.

 

  • Comprendre les types de produits qu’ils peuvent fabriquer et les processus qu’ils ont Ă  l’interne :

 

Si, par exemple, ils fabriquent des produits Ă©lectroniques mais qu’ils ne font que l’assemblage final, ils peuvent compter sur des sous-traitants dans une certaine mesure avec lesquels vous n’ĂȘtes pas Ă  l’aise (vous pourriez ne pas ĂȘtre autorisĂ© Ă  voir certains processus, un changement technique pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ© comme ” impossible ” sans explications claires, et ainsi de suite).

De plus, regardez leurs chaünes d’assemblage – combien de piùces, en gros, peuvent-ils faire en une semaine ?

 

  • Regardez pour qui travaillent les autres clients :

 

Vous pouvez voir les logos des clients sur les cartons d’exportation, sur l’étiquetage des produits, sur les certifications accrochĂ©es aux murs, sur les dossiers laissĂ©s sur une table, etc.

Ceci est beaucoup plus crĂ©dible que la liste des clients de rĂ©fĂ©rence qu’ils affichent sur leur site Web.

 

  • Rencontrez les gestionnaires et obtenez les bristols nominatifs de plusieurs anglophones si possible :

 

Si vous avez un doute (par exemple, le vendeur vous envoie une facture avec un compte bancaire diffĂ©rent), vous pourrez confirmer qu’un employĂ© travaille toujours avec lui.

 

  • Se faire une idĂ©e des personnes clĂ©s :

 

Voulez-vous travailler avec eux ?

Peuvent-ils parler intelligemment des normes réglementaires applicables dans votre pays ?

Ont-ils des ingénieurs qui connaissent leurs produits et leurs procédés ?

Poursuivent-ils une stratĂ©gie d’automatisation, envisagent-ils de s’installer au Vietnam ou sont-ils encore assez compĂ©titifs en Chine ?

  • Regardez leurs Ă©chantillons dans la salle d’exposition :

 

Attention, de nombreux échantillons peuvent avoir été prélevés dans un autre établissement.

Mais vous pouvez profiter de cette occasion pour “tester” les gens avec qui vous allez faire affaire.

Si vous voyez des modĂšles spĂ©ciaux qui ont probablement Ă©tĂ© prĂ©parĂ©s par un acheteur Ă©tranger, renseignez-vous Ă  ce sujet. Demande Ă  qui ils l’ont vendue. Demandez un prix.

S’ils sont prĂȘts Ă  vous le vendre, c’est un signe qu’ils seront Ă©galement heureux de vendre votre propre produit (au cas oĂč vous dĂ©velopperiez des designs personnalisĂ©s) Ă  d’autres entreprises
 peut-ĂȘtre Ă  vos concurrents ou vos clients !

Dites clairement que ce n’est pas acceptable et vous leur demanderez de signer un contrat qui traite de cette question.

A.2 L’usine que vous voyez est-elle rĂ©elle

 

Beaucoup d’acheteurs iront faire l’inspection de l’usine. L’usine sera alors trĂšs accueillante, ouverte Ă  la nĂ©gociation et trĂšs enthousiaste. Mais la plupart du temps, vous le voyez, c’est juste en apparence. Alors, comment faire connaissance avec une usine Ă  l’improviste ?

Voici comment nous procédons :

  1. Se prĂ©senter avec un visage chinois n’est pas forcĂ©ment mieux. La plupart du temps, n’importe qui peut se prĂ©senter dans usine .
  2. Il n’est pas nĂ©cessaire de nous annoncer, il suffit de trouver une raison et d’entrer aprĂšs avoir passĂ© le niveau du garde. GĂ©nĂ©ralement il faut dire « je suis le transitaire, je voudrais parler Ă  votre responsable des exportations s’il vous plaĂźt ». L’usine ne sera pas trop vigilante et nous laissera entrer.

 

La premiĂšre chose Ă  faire en arrivant Ă  l’usine, c’est de voir l’atelier, et faire preuve de mĂ©moire. Nous devons nous rappeler du nombre de machines, du nombre de personnes qualifiĂ©es, de l’environnement, et du systĂšme de gestion. Sans oublier le niveau de propretĂ© et de standardisation de l’atelier.

Nous devons utiliser rapidement notre cerveau pour mémoriser toutes les informations dont nous avons besoin.

Ensuite, nous nous rendons Ă  l’entrepĂŽt pour voir l’inventaire actuel de l’usine, quels sont les marchandises en stock ? quels sont celles qui vont ĂȘtre expĂ©diĂ©s ? Puis nous parlons Ă  l’administrateur de l’entrepĂŽt, et tachons d’obtenir des conseils utiles.

Nous n’hĂ©sitons pas Ă  discuter avec les travailleurs. On peut souvent obtenir de leur bouche des informations sur la capacitĂ© rĂ©elle et l’usine


De cette façon, vous savez comment visiter une usine et établir un premier contact avec votre fournisseur.

 

B. A quel stade un acheteur doit-il rendre visite Ă  un fournisseur ?

 

Il n’y a pas vraiment de rĂšgles, mais si vous achetez 300 objets en une seule commande, cela ne vaut probablement pas la peine d’aller Ă  l’usine vous-mĂȘme.

Il vaut mieux se déplacer pour de grosses commandes.

Si vous ĂȘtes sur le point de passer une commande importante et que vous prĂ©voyez de maintenir une relation continue avec ce fournisseur, une visite d’usine est une Ă©tape obligatoire dans le processus de diligence raisonnable.

Il se dĂ©roule gĂ©nĂ©ralement dans l’ordre suivant :

Étape 1 : Identification d’un fournisseur potentiel (s’il s’agit d’un salon professionnel, ne manquez pas votre chance d’interagir avec des personnes clĂ©s)

Étape 2 : Demande de devis de base

Étape 3 : VĂ©rification des antĂ©cĂ©dents (avec des recherches sur Google, en posant quelques questions, en recoupant des informations, en vĂ©rifiant la licence d’exploitation
)

Étape 4 : Bon de commande

Étape 5 : PrĂ©paration de l’échantillon

Étape 6 : Visite d’usine/audit d’usine

Étape 7 : Approbation finale de l’échantillon de prĂ©-production

Étape 8 : Acompte de 20-30% du prix de vente

Étape 9 : Commande de matiùres premiùres, composants, sous-ensembles, accessoires
.

Étape10 : Production

C. Que faut-il prĂ©parer avant de s’envoler pour la Chine ?

 

Les préparatifs de voyage de base comprendraient :

  1. Confirmation d’une date avec le fournisseur potentiel
  2. Obtenir leurs coordonnées complÚtes, y compris leur adresse en chinois et leur numéro de téléphone portable.
  1. RĂ©server le vol et l’hĂŽtel
  1. Obtenir votre visa d’affaires (demandez une lettre d’invitation à un fournisseur potentiel). Vous pouvez demander un visa d’affaires en cliquant ici.
  2. Regarder quelques vidĂ©os d’usines similaires sur Youtube (si vous n’ĂȘtes pas familier avec leurs procĂ©dĂ©s)
  3. S’il y a lieu, demandez-leur de prĂ©parer un Ă©chantillon que vous examinerez avec eux.

 

D. Comment les hommes d’affaires se rendent chez les fournisseurs et se dĂ©placent entre eux ?

 

Chaque fois que vous pouvez prendre un train rapide et que cela prend moins de 4 heures, faites-le.

Le rĂ©seau de TGV “Gaotie” est assez bon.

D’autres trains Ă  grande vitesse, un peu plus anciens, peuvent ĂȘtre bons aussi, mais assurez-vous de vĂ©rifier les heures de dĂ©part et d’arrivĂ©e.

Vous pouvez installer l’application Trip sur votre tĂ©lĂ©phone et obtenir ces informations facilement.

Si le trajet en train est vraiment trop long, prenez l’avion le matin si possible.

Il se peut que vous ayez à souffrir d’un retard de plusieurs heures si vous le prenez l’aprùs-midi ou le soir.

Concernant votre application Uber, elle ne fonctionnera probablement pas en Chine continentale, et le principal concurrent d’Uber en Chine n’a qu’une application en chinois et vous n’y aurez accĂ©s que avec un compte Wechat pay (application DIDI)

Les derniers kilomÚtres ne seront probablement pas simples, vous pourrez donc généralement prendre un taxi traditionnel depuis une gare ou un aéroport.

Ensuite, de l’usine à la gare, vous aurez probablement besoin d’un chauffeur du fournisseur.

Une fois Ă  l’usine, qu’est-ce qu’un “acheteur dĂ©butant” doit rechercher pour dĂ©terminer si un fournisseur peut rĂ©pondre Ă  ses exigences de qualitĂ© ?

 

Il y a des choses que tout le monde peut faire avec des capacitĂ©s d’observation. Voici trois suggestions :

 

  1. AccĂ©dez au magasin des articles entrants. Demandez oĂč se trouvent leurs inspecteurs. Pouvez-vous les voir vĂ©rifier certains matĂ©riaux Ă  ce moment prĂ©cis ? Si ce n’est pas le cas, choisissez un matĂ©riau relativement important ou coĂ»teux dans l’entrepĂŽt et demandez-lui de vous montrer son rapport CQ entrant. S’ils parlent pendant 10 minutes entre eux, vous pouvez supposer que ce n’était pas contrĂŽlĂ©.
  2. Aller Ă  l’atelier principal. Tenez-vous debout et observez une Ă©tape du processus qui est trĂšs importante. Quelqu’un vĂ©rifie la qualitĂ© lĂ -bas ? (Il peut s’agir de l’opĂ©rateur lui-mĂȘme, d’un chef de ligne, d’un inspecteur spĂ©cialisĂ© ou d’un dispositif intelligent de protection contre les erreurs).
  3. Rendez-vous Ă  la station oĂč les produits sont finis, avant qu’ils ne soient emballĂ©s. Demandez si ces produits sont bons. Ensuite, asseyez-vous et vĂ©rifiez 20 d’entre eux. Sont-ils Ă  la hauteur de vos attentes en termes de finition ?

 

Outre les procĂ©dures de gestion de la qualitĂ©, la conformitĂ© sociale est tout aussi importante. Voici des conseils sur la façon dont un acheteur peut Ă©valuer les conditions de travail lors d’une visite d’usine.

 

Un acheteur Ă©vite de vĂ©rifier tout ce qui peut ĂȘtre falsifiĂ©. Par exemple, les enregistrements des heures de travail sont souvent fabriquĂ©s.

 

Heureusement, il y a des choses que vous pouvez observer :

  1. Des enfants travaillent ? Si vous avez un doute, demandez leur carte d’identitĂ©. Mais n’oubliez pas que certains Chinois ont l’air d’avoir la moitiĂ© de leur Ăąge
.
  2. Les travailleurs portent-ils un Ă©quipement de protection ? Par exemple, coupent-ils du tissu sans gants ? Est-ce qu’ils meulent du mĂ©tal sans lunettes de protection ?
  3. Y a-t-il un risque sĂ©rieux pour la sĂ©curitĂ© ? J’ai vu des fosses Ă  ciel ouvert dans des usines de moulage sous pression, des bouteilles de gaz de soudage qui pourraient tomber, une mauvaise ventilation dans des ateliers poussiĂ©reux, etc.
  4. Les opĂ©rateurs deviennent-ils assez nerveux lorsqu’un gestionnaire ou le patron est prĂ©sent ? Ce n’est pas bon signe.

 

Que se passe-t-il si je n’ai pas le temps d’aller en Chine et de passer du temps dans les usines, puis-je simplement engager un agent pour visiter l’usine pour moi ?

 

Oui, c’est quelque chose que des centaines de fournisseurs de services peuvent faire en Chine. Pour vous aider à voir plus clairement parmi vos options, on peut distinguer trois types de “visites d’usine“.

 

  • Audits d’usine typiques – gĂ©nĂ©ralement basĂ©s sur une liste de contrĂŽle standardisĂ©e. Elle tend Ă  ĂȘtre basĂ©e sur des faits objectifs. Pourquoi ? Lorsqu’un gros acheteur a besoin de 50 usines Ă  auditer, les notes d’audit doivent ĂȘtre comparables.

Autrement, il n’y a aucun moyen de savoir si une usine qui a obtenu la note 65 est meilleure qu’une usine qui a obtenu la note 60.

Il s’agit d’un exercice Ă  sens unique, oĂč le vĂ©rificateur recueille de l’information, donne un peu de rĂ©troaction sur les principales questions et s’en va. Si certains de ces problĂšmes sont graves, l’acheteur peut demander un plan d’actions correctives et revenir pour un nouvel audit quelques mois plus tard (une approche commune de dĂ©veloppement fournisseur).

 

  • Examen du projet – il s’agit beaucoup plus d’un exercice Ă  double sens. Le reprĂ©sentant de l’acheteur vient Ă  l’usine, explique en quoi consiste le projet et Ă©value les rĂ©actions du fabricant.

C’est plus subjectif. Sont-ils motivĂ©s ?

Ont-ils confiance en leur capacitĂ© d’y faire face ?

Peuvent-ils dĂ©crire un projet similaire qu’ils ont rĂ©alisĂ© avec succĂšs ?

Partagent-ils leurs dĂ©fis, leur plan, etc. Qu’est-ce qui les dĂ©range ?

  • Inspection de prĂ©-production – si vous avez dĂ©jĂ  passĂ© une commande, confirmĂ© quelques Ă©chantillons et virĂ© l’acompte, il n’est pas trop tard. Il aide l’acheteur de deux façons :

Tout d’abord, cela fait pression sur l’usine pour qu’elle commence Ă  fabriquer quelques produits dans l’atelier de production. De cette façon, la commande n’est pas ” reportĂ©e ” Ă  une date ultĂ©rieure.

DeuxiĂšmement, l’inspecteur peut vĂ©rifier la qualitĂ© des premiers produits finis ou la façon dont les processus sont mis en place. Plus tĂŽt un problĂšme de qualitĂ© est dĂ©tectĂ© et rĂ©solu, mieux c’est pour toutes les parties !

Share:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Jean Perri Sino

Un mot de Jean Perri

J'ai tellement acheté et transporté de produits depuis la Chine vers l'Europe pour des importateurs, que j'ai envie de partager mon savoir-faire avec vous. J'ai vu de belles réussites et j'ai aussi vu de terribles échecs. Certains sont devenus millionnaires, d'autres sont devenus depressifs... J'ai décidé de tout révéler et de vous donner tout les outils & la méthodologie qui vont vous faire passer d'importateur novice à expert de l'import-export. La réussite en E-commerce ne se joue pas sur les plateformes de ventes. La réussite se joue au début de votre projet, c'est à dire dans la phase de SOURCING et dans votre LOGISTIQUE.

LOGO-LIMITLESS-SOURCING

Découvrez la méthode pas à pas pour réussir à importer des produits chinois sans risques et au meilleur prix.

Vidéos