site chinois

🥇LES MEILLEURES MARKETPLACES CHINOISES [2020]

 

COMMENT ET OU VENDRE EN LIGNE AUX CHINOIS ? COMMENT PROMOUVOIR CES PRODUITS ?

 

Vous souhaitez vendre en Chine depuis Hong Kong ou autre part dans le monde ? Dans cet article, nous listons les plateformes chinoises de e-commerce les plus performantes et expliquons comment faire votre choix selon votre business et selon votre location.

 

Taobao.com

 

Taobao a été lancé par le groupe Alibaba dans les années 2000 et est la première plateforme chinoise de e-commerce. Taobao est toujours aujourd’hui le numéro 1 en Chine continentale.

Taobao est principalement orienté vers les produits fabriqués en Chine et pour le marché chinois. Avant de vendre sur Taobao.com, vous devrez créer une entreprise en Chine continentale.

En d’autres mots, Taobao n’est pas fait pour vendre depuis l’étranger.

 

Tmall.com

 

Tmall, originellement Taobao Mall, a été lancé par Alibaba.com dans l’optique d’être la plateforme la plus « premium » de la gamme. Un cousin de Taobao, mais orienté vers des produits de meilleure qualité.

Aujourd’hui, Tmall est presque aussi gros que Taobao. A elles deux, les deux plateformes ont plus de 50% des parts de marché du e-commerce chinois.

Beaucoup de marques internationales créent leur boutique sur Tmall.com.

Info SINO : L’inconvénient principal de Tmall.com est que les biens vendus au marché chinois doivent être livrés depuis la Chine. Vous devrez donc avoir un entrepôt en Chine et ne pourrez pas vendre depuis l’étranger.

 

Tmall Global

 

Tmall Global n’est pas une plateforme e-commerce totalement indépendante mais dans cette liste, c’est la première qui commence à être réellement intéressante pour le e-commerce transfrontalier.

Tmall Global est spécialisé dans la vente de produits sur le marché chinois mais depuis l’étranger. Vous n’aurez pas besoin d’un compte bancaire chinois, ni d’une entreprise chinoise, ni même d’un entrepôt en Chine. Vous vendrez depuis la France ou n’importe quel autre pays de résidence et serez payé sur votre compte bancaire personnel (s’il est compatible avec les moyens de paiement proposés par Tmall).

Vos coûts seront fortement réduits et vos opportunités démultipliées.

Ceci dit, Tmall Global sait très bien quels sont leurs avantages comparatifs et ont donc des critères de sélection des entreprises avec lesquels ils travaillent :

  • Marque dĂ©posĂ©e Ă  Hong Kong
  • Frais d’entrĂ©e de 21 500 euros
  • Environ 8 500 euros de frais annuels amenĂ©s Ă  varier selon la catĂ©gorie de produits que vous vendez

Cependant, Tmall Global est tout de même peu cher pour le service rendu. Avant eux, il aurait fallu ajouter facilement un zéro à ces chiffres-là.

Info SINO : De plus, Tmall Global est actuellement l’endroit où tous les consommateurs chinois vont à la recherche des produits de marques étrangères et de meilleure qualité.

 

JD.com

 

JD.com est le rival historique d’Alibaba et la plateforme e-commerce numéro 2 en Chine. JD.com a été lancé comme une boutique en ligne traditionnelle plus que comme une plateforme B2C.

Ils sont cependant aussi ouverts au commerce frontalier grâce à leur programme JD Worldwide.

JD.com compte pour environ 20% du marché chinois du e-commerce. Leurs frais d’utilisation sont bien plus faibles que ceux de Tmall :

  • Environ 13 000 euros d’acompte initial
  • 850 euros de frais annuels liĂ©s Ă  la catĂ©gorie de produits vendus

JD.com demande que vous ayez une marque déposée et veut des produits de qualité, de la même manière que Tmall Global.

 

WeChat

 

WeChat n’est pas encore une plateforme e-commerce mais va en devenir une. WeChat appartient à Tencent et est l’application la plus utilisée par les Chinois. C’est l’équivalent de WhatsApp en Occident. Elle sert à discuter avec ses amis, réserver un taxi, réalisée des paiements et bien d’autres encore.

Il n’y a pas encore de plateforme e-commerce sur WeChat mais ce serait en développement via Walkthechat.com et Weidjian. Nous croyons fortement au potentiel d’une section e-commerce sur WeChat. Peut-être s’associeront-ils avec JD car Tencent est l’un des investisseurs majeurs de JD.

 

Kaola.com

 

Kaola.com est, contrairement aux autres plateformes listées dans cet article, la seule plateforme e-commerce entièrement spécialisée dans le e-commerce transfrontalier. Ils suivent le mode opératoire d’Amazon mais en Chine, et pour des produits manufacturés en Europe, en Australie et sur le continent américain.

Kaola grandit aussi très vite, a des milliers de vendeurs internationaux et des millions de clients en Chine continentale.

Les frais sont généralement plus bas que ceux de Tmall, environ comme ceux de JD Worldwide :

  • Frais annuel de catĂ©gorie d’environ 850 euros
  • Acompte initial d’environ 8 500 euros

Kaola.com est une branche de NetEase, l’une des plus vieilles sociétés internet au monde et l’une des plus puissantes. En d’autres termes, Kaola.com a les fonds nécessaires pour se développer efficacement.

Dans les années à venir, nous pensons que Kaola se hissera au niveau de Tmall Global et JD, voire même plus haut.

 

VIP.com

 

VIP.com est l’une des plus grandes boutiques discount en Chine, ce qui la différencie des plateformes mentionnées plus tôt. Cela dit, VIP est relativement petit comparé à JD et Tmall et peut-être pas pertinent pour les entreprises occidentales.

 

1688.com

 

Contrairement aux autres plateformes listées, 1688.com fait du commerce B2B. Elle est aussi détenue par Alibaba.

Il y a peu de chances que cette plateforme vous intéresse.

 

7 méthodes pour faire de la publicité en ligne en Chine

 

Faire de la publicité en ligne est aujourd’hui la meilleure manière de faire la promotion de son produit ou service en Chine. Il y a de nombreux moyens de faire de la publicité en ligne, mais il est surtout important de savoir où vous aurez un bon taux d’engagement de vos futurs clients. Dans cet article, nous avons répertorié 7 plateformes chinoises populaires sur lesquelles vous pouvez faire votre publicité en ligne.

 

Baidu

 

Baidu est très similaire à Google et en a copié pas mal de fonctions. Par exemple, comme Google Adwords, Baidu a un programme appelé 推广 – Tuiguang qui signifie « mettre en avant/promouvoir » et s’en rapproche beaucoup. Il y a tout de même quelques différences à noter.

Info SINO : Lorsque vous gérez des mots-clés dans Adwords pour Google, vous avez le choix entre Broad Match, Phrase Match ou Exact Match, qui définissent la taille des mots clés (mot, locution, phrase et la précision). Tuiguang n’a pas de Broad Match mais propose à la place un Phrase Synonym Match. Cette option est en réalité plus pratique pour travailler avec la langue chinoise.

Autre chose à noter : vous ne pourrez utiliser Tuiguang que si vous avez une licence commerciale, la preuve que le site internet vous appartient, et au moins 6 300 euros. La procédure d’ouverture du compte prendra une quarantaine de jours. Mais malgré cela, Baidu reste très populaire pour la publicité sur le marché chinois.

 

Sogou

 

Sogou est le moteur de recherche numéro deux en Chine. La différence majeure entre Sogou et Baidu est que Sogou s’associe avec de nombreux réseaux sociaux en Chine pour que les utilisateurs puissent faire des recherches directement depuis ces réseaux. Le coût par clic est plus faible que celui de Baidu étant donné sa popularité moindre. Cependant, les performances de Sogou via les réseaux sociaux peuvent être très intéressantes pour cibler certains marchés de niche.

 

QIHOO 360

 

Qihoo 360 s’est attaqué à la recherche sur internet en 2016 et détient aujourd’hui environ 10% de parts de marché. Leur force est de détenir le deuxième plus gros navigateur internet chinois derrière Internet Explorer.

 

WeChat

 

En tant qu’entreprise Ă©trangère en Chine, tout est assez difficile Ă  faire, mais opĂ©rer sur Wechat l’est encore plus. Toutefois, 750 millions d’utilisateurs utilisent WeChat quotidiennement pendant plus de 90 minutes.

Info SINO : Pour que vous puissiez faire de la publicitĂ© payĂ©e sur WeChat, vous devez au moins avoir un compte vĂ©rifiĂ© officiel, qu’il s’agisse d’un abonnement ou d’un service. Cependant, le coĂ»t Ă©levĂ© de la publicitĂ© sur la plateforme sera un vĂ©ritable obstacle.

 

Sina Weibo

 

Considéré comme le Twitter chinois, Weibo est détenu et exploité par 2 sociétés différentes. Contrairement à Twitter, le terme «Weibo» se traduit littéralement par «micro-blogging» et n’appartient à aucune société en particulier. Lorsqu’un Chinois parle de Weibo, il parle généralement de Sina Weibo, pas de Tencent Weibo, plus récent.

Parmi toutes les plateformes en ligne en Chine, Sina Weibo est en fait celle sur laquelle il est le plus facile et rapide d’obtenir un compte professionnel. Vous vous inscrivez simplement avec eux et vous payez 850 euros. La plateforme publicitaire s’appelle FenSiTong. Vous pouvez cibler votre public en fonction de l’âge, des lieux, des intĂ©rĂŞts, du sexe et mĂŞme des mots clĂ©s.

Malgré la domination de Wechat, les utilisateurs de Weibo recherchent des informations et ne se contentent pas de bavarder. Ainsi, ils fixent leur regard plus longtemps sur l’écran, par opposition à un simple scrolling down (pensez au mur facebook). Ainsi, la publicité peut être plus efficace.

 

Toutiao

 

En gĂ©nĂ©ral, peu d’étrangers connaissent Toutiao. Toutiao signifie « Titres » et sert de plateforme d’informations et d’actualitĂ© aux citoyens chinois. Cependant, ce n’est pas simplement une plate-forme basĂ©e sur les actualitĂ©s. Toutiao utilise des algorithmes complexes pour fournir des nouvelles personnalisĂ©es.

Bien qu’il soit à ses balbutiements par rapport aux autres plates-formes mentionnées précédemment, Toutiao dispose d’un système de distribution d’annonces robuste. Il existe 11 types d’annonces que nous avons vus jusqu’à présent et 2 méthodes d’enchères très uniques. Vous pouvez soit payer un affichage 24 heures sur 24 pour tout le monde, soit une livraison personnalisée semblable au CPM.

 

Youku & Tudou

 

Youku et Tudou sont des plateformes de visionnage de vidéos en ligne, similaires à YouTube et Dailymotion. Les deux ont fusionné mais leurs systèmes publicitaires restent séparés. Les publicités sont surtout sous formes de bannières vidéo. Cette stratégie semble surtout utile aux grosses firmes, beaucoup moins à des start-ups qui n’auraient pas le budget.

Il est bien de connaître les plateformes, mais qu’en faire ? Comment les utiliser à bon escient pour avoir un bon engagement sur ses publicités et donc du trafic sur son site web ?

 

Comment les marques utilisent-elles la publicité en ligne ?

 

Un contenu riche et authentique

 

Les clients chinois sont fatigués de toujours voir le même contenu publicitaire. Tout ce que vous avez à faire est de développer un contenu attrayant en rapport avec votre produit ou service, en créant des récits riches et authentiques.

Il est très important que le contenu soit divertissant et engageant, sinon les gens ne s’embêteront pas à y accorder de l’attention. Un bon contenu convient aux petites et moyennes entreprises qui ne peuvent se permettre des méthodes de promotion coûteuses.

Conseil SINO : Vous pouvez publier le contenu sur vos comptes de médias sociaux, sites Web officiels, forums publics et blogs. Vous pouvez même envoyer le contenu directement à vos clients potentiels par courrier électronique. Les newsletters sont un exemple de marketing de contenu.

 

La nouvelle tendance des courtes vidéos en ligne

 

Une façon d’attirer les clients est de leur montrer votre produit sous un angle différent. Et pour cela, le court clip vidéo est très populaire car il peut être adapté à différentes plateformes. Beaucoup d’entreprises chinoises fournissent des services de réalisation de ces clips. Meituan, Dianping et Meitu en sont trois exemples.

Cependant, un facteur semble difficile à maîtriser : le succès. Parfois, on ignore pourquoi un contenu devient viral et un autre non.

 

La publicité sur mobile

 

La Chine est le plus grand pays connectĂ© au monde, avec plus de 960 millions d’internautes chinois. Ă€ la fin de 2014, la Chine comptait 520 millions d’utilisateurs de smartphones. Ce nombre devrait atteindre 800 millions d’ici fin 2019.

Les utilisateurs chinois de smartphones sont très ouverts Ă  la publicitĂ© sur leur mobile et 78% d’entre eux sont plus susceptibles de cliquer sur une publicitĂ© si celle-ci contient un contenu pertinent. Le format de marketing mobile le plus populaire est la vidĂ©o, suivie des coupons et des bannières publicitaires. Cela est principalement dĂ» Ă  la large utilisation d’applications telles que WeChat ou Weibo qui permettent aux marques de communiquer très prĂ©cisĂ©ment avec leur cible.

 

Les influenceurs et leaders d’opinion (l’astuce du moment)

 

Les influenceurs chinois sont aujourd’hui le meilleur outil marketing dont vous pouvez vous servir. Ils sont évidemment très populaires et ont une véritable influence sur les décisions des clients. Leurs services sont très prisés des entreprises.

 

Vendre sur WeChat : le guide pour les entreprises étrangères

 

Ce qui est intéressant avec les boutiques WeChat est qu’elles ne sont en réalité pas hébergées par WeChat mais par des sites web indépendants. Seul l’accès passe par WeChat.

Cela donne à tout le monde (entreprise étrangère ou chinoise) plusieurs options intéressantes sur lesquelles se pencher avant d’ouvrir sa boutique WeChat.

Cela peut aussi s’avérer être une technique peu chère pour tester des nouveaux produits en Chine continentale.

 

Les options de boutique WeChat

 

Weidian

 

Jusqu’à il y a peu, nous pensions que Weidian était une plateforme de Tencent (l’entreprise créatrice et détentrice de WeChat) qui était opérée dans WeChat. Mais ce n’est pas le cas.

Weidian est en réalité une tierce partie qui fonctionne très bien avec le moteur de recherche de WeChat. Cela permet une transition harmonieuse depuis WeChat vers une boutique Weidian. Si harmonieuse que l’on croit qu’il s’agit de la même plateforme.

Weidian est souvent utilisé par des particuliers ou des petites entreprises pour vendre de tout. Et c’est gratuit d’utilisation (du moins au début) !

SINO vous avertit : Cependant, Weidian n’est pour l’instant pas ouvert aux entreprises étrangères, dont celles de Hong Kong. Vous avez besoin d’une licence commerciale de Chine continentale et d’un compte bancaire pour créer une boutique Weidian.

 

Youzan

 

Youzan est le choix de plateforme de beaucoup de grandes entreprises e-commerce en Chine. A l’inverse de Weixin, Youzan ne propose pas de version gratuite. Les frais commencent à 4 800 RMB, soit 600 euros.

Youzan demande aussi une licence commerciale de Chine continentale et un compte bancaire pour pouvoir tenir sa boutique.

 

Les autres boutiques en ligne (iShopify ou WooCommerce)

 

C’est là que les choses deviennent intéressantes.

En 2017, Stripe a mis les services AliPay et WeChat Pay à disposition dans plus de 20 pays dont les Etats-Unis, Hong Kong, le Royaume-Uni et bien d’autres.

Info SINO : Ceci signifie que vous pouvez intégrer AliPay et WeChat Pay à n’importe quelle boutique en ligne que vous tenez, que ce soit sur Shopify, Magento, WooCommerce ou autre, et ce sans avoir d’entreprise en Chine continentale.

Ceci dit, il y a quelques choses qui doivent être prises en considération :

  • Envisagez d’utiliser un domaine .hk pour hĂ©berger le site Ă  Hong Kong
  • Traduisez tout le listing en mandarin
  • Travaillez avec Stripe et autorisez AliPay avant de lancer le site

Le design et l’interface doivent aussi être adaptés à WeChat et à ce que les Chinois apprécient ou ont l’habitude de voir. Par exemple, les Chinois sont moins minimalistes que nous le sommes en ce moment.

 

Comment générer du trafic vers votre boutique depuis WeChat ?

 

WeChat autorise déjà les entreprises étrangères à enregistrer des comptes professionnels sur leur plateforme. Il y a trois modèles majeurs de plan d’action :

  • Les bannières publicitaires WeChat
  • Les publicitĂ©s « WeChat moment »
  • Les publicitĂ©s leader d’opinion

Cependant, ces solutions sont assez coûteuses. Leur CPM va de 15 à 180 RMB (soit de 2 à 22 euros environ).

 

Les options de paiement pour les boutiques WeChat

 

Comme mentionné plus tôt, Stripe permet aux entreprises étrangères d’accepter les paiements via Alipay. WeChat Pay est aussi en essai et devrait bientôt y être disponible. En d’autres mots, vous pouvez, avec votre entreprise ou une nouvelle à Hong Kong, commencer à vendre vers la Chine continentale.

Info SINO : AliPay travaille aussi avec UnionPay qui vous donne un accès direct au portefeuille digital.

 

Les questions que l’on nous pose souvent

 

Quelle est la différence entre Tmall et WeChat Store ?

 

Tmall est une plateforme de e-commerce alors que WeChat est une application de messagerie. C’est un peu comme comparer Amazon à WhatsApp.

Le e-commerce de WeChat passe par le navigateur intégré mais les transactions ont lieu sur des plateformes auxiliaires. Les vendeurs ont donc besoin d’attirer les clients potentiels vers leur site. Alors que sur Tmall comme JD, Taobao et autres, le trafic sur votre boutique arrive dès le premier jour.

Info SINO : Opter pour une boutique via WeChat est une tendance qui commence à grandir mais reste faible. Les exportateurs étrangers préfèrent largement les options qu’offrent Tmall, Kaola ou JD par exemple

Il est assez coûteux de vendre sur Tmall mais cela demande bien moins d’efforts publicitaires et de marketing que via WeChat.

 

Est-ce que les entreprises étrangères peuvent accepter WeChat Pay ?

 

WeChat a de nombreux partenariats dans le monde entier pour que WeChat Pay soit disponible partout le plus vite possible. Le partenariat avec Stripe semble très prometteur.

 

Est-il possible de générer du trafic vers un site étranger depuis WeChat ?

 

Oui, techniquement, vous pouvez partager sur WeChat un lien qui dirige vers n’importe quel site. Si le site n’est pas bloqué, il n’y aura pas de problème.

Cependant, les autorités ont le droit de bloquer n’importe quel site étranger (même hebergé à Hong Kong).

Cela peut arriver à n’importe quel moment et il n’y a rien à y faire.

 

Est-ce que les entreprises étrangères peuvent héberger des sites en Chine ?

 

Non. Vous aurez besoin d’une licence ICP pour héberger un site en Chine continentale et vous ne pourrez l’obtenir que si vous avez une entreprise en Chine.

En d’autres mots, vous ne pouvez pas vous procurer une licence ICP avec vos moyens en France ou autre.

 

Où devrais-je acheter mon domaine et héberger ma boutique WeChat ?

 

Les entreprises étrangères ne peuvent pas héberger des sites en Chine. Cependant, vous pouvez toujours créer une boutique de e-commerce transfrontalier à Hong Kong en utilisant un domaine .hk.

Etant donné que Tmall Global (par exemple) utilise un domaine .hk, les consommateurs chinois sont habitués à en voir.

2 commentaires

  • Anthony Marie

    Bonjour. Article complet et très intéressant qui m’amène une question :

    Avec une société à HKG par exemple et une boutique Shopify enregistrée en .hk, traduite en chinois (mandarin de préférence ou cantonais?), on peut donc en faire la promotion via WeChat?

    Ai je bien compris cette solution?

    Par avance je vous remercie de votre travail.

    Cordialement
    Anthony

  • Mehdi Bounourara

    Bonjour, oui cela est possible mais si vous souhaitez targetez les chinois il va falloir passer par Baidu, rares sont ceux qui ont VPN + Google.
    WC est indispensable, notamment pour le paiement !
    Bien Cordialement
    Mehdi

  • Écrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.