Trouver des fournisseurs au Vietnam

Importation Vietnam-France: Le guide complet 2023

Dans cet article je ne vais pas vous parler de la Chine, mais du Vietnam.

Et croyez moi il ya beaucoup de très bons produits au Vietnam, et c’est malheureusement méconnu chez les acheteurs francophones,

Nous l’avons vu ces derniers temps, la chaîne d’approvisionnement a été perturbée en Chine, avec des fermetures d’usines, une baisse de la main-d’œuvre, des pénuries de certaines matières premières, des délais de production exceptionnellement longs etc. 

Tout ça génère des retards de livraison, et donc des ruptures de stock parfois difficiles à assumer. 

C’est la hantise pour tout importateur et commerçant, être en rupture de stock et ne pas pouvoir honorer les commandes de ses clients.

C’est pour cette raison que je vous propose cet article, où je vous parlerai du sourcing au Vietnam.

En tant que sourceur, c’est de votre devoir d’avoir plusieurs alternatives sourcing.

 

 

Vous pouvez avoir plusieurs fournisseurs dans différentes régions chinoises, c’est ce que l’on voit entre autres dans Limitless Sourcing, mais vous pouvez aussi étendre cette option à d’autres pays.

Or le Vietnam est une plateforme sourcing reconnue à l’échelle mondiale, qui présente plusieurs avantages que nous allons décortiquer dans cette vidéo.

 

Pourquoi considérer le Vietnam plutôt que l’Inde, la Turquie ou tout autre pays pour sourcer vos marchandises ?

 

Plusieurs pays ont le vent en poupe pour le sourcing, je pense à L’Inde et à la Turquie entre autres.

Mais le Vietnam n’est pas à exclure, loin de là !

C’est une alternative sourcing à ne surtout pas négliger, notamment pour certaines catégories de marchandises, telles que l’ameublement, le textile, les chaussures, ou bien même certaines matières premières, telles que le bambou, le bois, le plastique etc.

Par ailleurs, les différents matériaux et produits proposés sont réputés pour être d’excellente qualité. 

C’est une caractéristique majeure à prendre en compte quand on s’approvisionne au Vietnam.

Un autre avantage réside dans le coût de la main-d’œuvre, qui est très peu cher malgré son niveau de qualification relativement élevé, et malgré la qualité des marchandises produites.

Pour vous donner une idée, en termes de coût de main-d’œuvre, on est un peu au-dessus de l’Inde mais on reste bien en dessous des prix chinois.

Rappelez vous que la Chine s’est nettement améliorée au fil de ces dernières années, tant sur l’aspect qualitatif que technique. 

Le coût de la main-d’œuvre chinoise a par conséquent augmenté. 

La Chine reste bien entendu très compétitive en comparaison à l’Europe, mais malgré tout, la qualification de la main-d’œuvre chinoise a entraîné au fil des ans une augmentation du coût de la main-d’œuvre.

Enfin, le Vietnam est aussi un pays qui présente une croissance importante, avec de gros investissements réalisés sur les usines pour booster les capacités de production, ce qui donne vraiment un potentiel intéressant pour les années à venir.

 

Devriez- vous sourcer au Vietnam plutôt qu’en Chine ?

 

Pour vous donner un ordre de grandeur, le Vietnam a une population de 92,7 MILLIONS d’habitants, ce qui reste largement inférieur à la Chine.

Cela sous-entend aussi que le nombre d’usines est inférieur à la Chine, qui reste de loin le pays avec la plus grosse capacité de production.

Néanmoins, la croissance du PIB est de 8% par an : ce qui est synonyme de forte croissance et ce qui est surtout très prometteur pour les années à venir d’autant plus que le taux de chômage est très bas, avec une moyenne de 2%.

Or pour tout sourceur, il est important de noter que cette croissance est synonyme d’augmentation et d’amélioration des capacités de production.

Forcément, vous allez maintenant vous demander dans quelle cas de figure le Vietnam est une alternative sourcing à privilégier.

Ce qu’il faut savoir c’est que beaucoup  d’usines au Vietnam sont spécialisées dans l’ameublement, IKEA d’ailleurs s’approvisionne beaucoup sur place.

La résultante de cela : des compétences accrues dans le domaine de l’ameublement ce qui représente un potentiel intéressant pour les importateurs précisément spécialisés dans cette niche.

Au fil des années, les usines ont diversifié leurs techniques de production, ce qui permet aux importateurs de sourcer des produits de plus en plus complexes, qui demandent des techniques et des compétences particulières.

Pour cette raison entre autres, de plus en plus d’importateurs se tournent vers le Vietnam, qui est aujourd’hui perçu de différentes façons :

  1. Certains le considèrent comme une source principale d’approvisionnement, au-delà de la Chine. Autrement dit, leurs importations se font majoritairement depuis ce pays.
  2. La seconde catégorie a tendance à considérer le Vietnam comme une roue de secours et une alternative à la Chine, suite aux confinements et aux autres évènements qui ont impacté la chaîne de production etc
  3. Et enfin, la dernière catégorie d’importateurs se servent de ces deux options, considérant donc le Vietnam comme un complément à la Chine. 

 

Erreurs et arnaques à éviter au Vietnam 

 

Forcément, le sourcing est différent selon le pays où vous allez vous approvisionner. 

Et c’est décisif pour vous de comprendre les nuances, pour pouvoir sourcer dans les meilleures conditions et surtout ne pas commettre d’éventuelles erreurs.

Pour cela, je vous propose une liste d’erreurs fréquentes que vous devez à tout prix prendre en compte avant de sourcer au Vietnam.

1/ Commençons par dire que le Vietnam n’est pas pareil que la Chine ! Bien que ces pays soient frontaliers, ils présentent des différences importantes.

Le Vietnam, c’est une toute autre culture, les exigences professionnelles sont différentes de celles en Chine. 

En Chine, la communication avec les fournisseurs est devenue beaucoup plus accessible et simplifiée.

Les usines et les grossistes se sont adaptés au fil des années, et l’essor des marketplace comme Alibaba a aussi permis de fluidifier la communication. 

Au vietnam c’est un peu plus difficile, la communication est moins fluide, les procès sont moins bien ficelés, et donc le suivi demande plus d’attention. 

En gros, le sourcing demande bien plus de rigueur qu’en Chine.

La personnalisation des marchandises est aussi moins poussée, c’est à dire qu’en Chine, les années d’expérience et d’ouverture aux marchés étrangers leur ont permis de peaufiner leur technique sur le sujet et de se perfectionner dans les services sur-mesure.

Au Vietnam c’est un peu différent, de ce point de vue là les usines ont moins de capacité à proposer des designs particuliers et des services de customisation, mais ça viendra sûrement dans les années à venir.

2/ La seconde erreur consiste à penser que le Vietnam peut entièrement remplacer la Chine.

Il faut bien comprendre qu’en sourçant au Vietnam, vous ne pourrez pas systématiquement reproduire à l’identique certaines marchandises made in China.

Concernant les capacités de production, certaines personnes s’attendent à pouvoir produire à l’identique des produits provenant de Chine.

En fait ce n’est pas si simple , déjà pour les raisons évoquées plus haut, à savoir les années d’expérience et de professionnalisation, mais aussi parce que les machines utilisées ne sont pas les mêmes, et l’accès au matières premières n’est pas comme en Chine.

Nous avons vu des exemples d’importateurs qui souhaitaient transférer leur production de la Chine au Vietnam, mais le résultat n’est pas vraiment le même, pour les raisons que l’on vient de voir (différentes machines et différentes matières premières, comme le bois par exemple).

Donc gardez bien en tête que le résultat ne sera pas forcément le même qu’en Chine.

3/ La troisième grosse erreur, c’est le manque de compréhension culturelle.

Les chinois peuvent avoir un côté très friendly, très ouvert, les banquets, les invitations, les cadeaux, en gros, toute cette notion Guanxi qui prend une grosse place dans la culture socioprofessionnelle chinoise.

Bien, au Vietnam, malgré la proximité géographique, notez la différence culturelle importante. 

Au Vietnam, c’est tout à fait différent, les personnes semblent beaucoup plus distantes, beaucoup plus froides au premier abord.

Au Vietnam les personnes sont très directes, tandis qu’en Chine, les personnes sont beaucoup moins directes lorsqu’elles veulent exprimer une opinion.

Cela sous-entend aussi que l’attitude de l’importateur ne doit pas être la même qu’en Chine.

C’est à l’importateur de comprendre les codes culturels pour mieux performer, ça c’est évident. 

Donc forcément, étant donné ces différences culturelles, l’attitude à adopter n’est pas la même.

Par exemple, on sait qu’en Chine, lorsque l’on reçoit le premier prix, on a une marge de négociation en générale relativement importante. 

On a vu ça dans Limitless Sourcing, mais vous avez beaucoup  de leviers, et aussi beaucoup de moyens qui vous permettent de creuser et d’aller chercher un meilleur prix.

Au Vietnam c’est différent, lorsque l’on reçoit un premier prix, le prix final négocié se rapproche très souvent du premier devis reçu. 

Donc la marge de négociation  n’est pas la même qu’en Chine. 

En Chine on peut à certains moments obtenir jusqu’à moins 30% du premier prix indiqué, tandis qu’au Vietnam, c’est plutôt autour de 10%. 

Donc ne soyez pas surpris si les marges de négociation ne sont pas comme en Chine.

En Chine on a aussi l’habitude de visiter les usines, de rencontrer la direction, avec des accueils toujours vraiment au top, des banquets, des soirées au restaurant, au karaoké etc.

Au Vietnam c’est complètement différent. 

Tout cet aspect n’est pas du tout poussé comme en Chine.

D’ailleurs en Chine, la négociation se poursuit même pendant le dîner, pendant la soirée etc tandis qu’au Vietnam la négo se fait principalement dans l’usine. 

Donc vraiment là on a deux  approches complètement différentes.

 

Devriez vous acheter au Vietnam ?

 

Beaucoup d’usines chinoises délocalisent au Vietnam.

Elles font cela pour rester compétitives.

Pourquoi ? Tout simplement parce que beaucoup de pays d’Asie du sud-est proposent des coûts de production plus bas qu’en Chine, qui se voit concurrencé par ses voisins.

Donc les chinois délocalisent leurs propres usines pour s’aligner à ses concurrents.

On retrouve des usines chinoises qui se sont entièrement délocalisées au Vietnam, avec les mêmes machines, la même direction mais une main d’œuvre moins chère.

Donc en fait, pas mal d’usines au Vietnam ne sont pas tenues par des vietnamiens, mais des chinois, des taiwanais, des japonais, des malaisiens etc.

Les usines tenues par les vietnamiens restent majoritaires, mais on voit malgré tout une hausse des usines tenus par des étrangers.

Et l’avantage pour ceux qui pensent à se délocaliser, c’est qu’au Vietnam vous pouvez avoir une usine en tant qu’étranger, et manager sur place, alors qu’en Chine c’est bien plus compliqué.

Pour cela, il faut bien entendu avoir un certain volume de commandes, mais c’est possible en tant qu’étranger de s’installer sur place, de monter son équipe et de manager son usine.

En fait, pour savoir si vous devriez vraiment vous délocaliser au Vietnam, voici les questions à se poser : 

  • Est ce que la marchandise sera produite à moindre coût ? Il faut comparer avec les coûts de production chinois car la Chine reste tout de même plus compétitive sur certaines catégories de marchandises. Aussi, y a t il des taxes particulières ?
  • La qualité sera t elle la même ?

Le Vietnam est très compétent dans la fabrication de certaines marchandises, et moins dans d’autres secteurs. C’est à analyser au cas par cas.

  • Le délai de production ? Pensez aussi à ce facteur déterminant qui peut impacter positivement ou négativement votre chaîne d’approvisionnement.

Mais en général, ce que je peux vous dire, c’est qu’en comparaison avec la 

Chine, le Vietnam est plus lent.

  • Visez-vous le long terme ?

En général, un partenariat avec le Vietnam se fait sur le long terme. Cette notion de partenariat se fait plus sur le long terme.

 

Avantages de sourcer au Vietnam : 

 

  • Le premier, c’est qu’il y a des accords de libre échange avec beaucoup de pays, dont certains pays d’asie. Cela sous-entend que l’acheminement de certaines matières premières peut se faire à moindre coût, donc pas d’impact sur vos coûts de production, sur certaines catégories de marchandises.
  • La main d’œuvre est jeune (20-25 ans), donc au bout d’un certain temps cette même main d’œuvre devient très qualifiée, avec pas mal de compétences. Ça dépend du produit, mais quand même le niveau de qualification est vraiment intéressant. 

Et bien sûr, en termes de coût, la main-d’œuvre reste moins chère qu’en Chine.

  • Les autorités locales sont plutôt facilitantes pour l’ouverture de business.

Peu de démarches et de barrières administratives comme en Europe ou ailleurs.

Donc des mesures incitatives à ouvrir des usines facilement.

 

Inconvénients de sourcer au Vietnam : 

 

  • Les infrastructures, les routes ne sont pas de bonne qualité, l’électricité etc, tout cela complexifie la logistique. Ça s’améliore mais quand même on est pas encore au niveau de la Chine.

Les ports n’ont pas les mêmes capacités qu’en Chine par exemple… Donc la manutention et les différentes opérations logistiques restent plus complexes, ce qui peut impacter votre supply chain.

  • Le choix de produit n’est pas aussi vaste qu’en Chine. Certaines marchandises méritent d’être sourcées sur place, mais pas toutes, donc il faut vraiment choisir cela minutieusement.
  • L’accès aux matières premières est restreint. Beaucoup de ces matières premières viennent de Chine, ce qui a un impact direct sur les délais de production bien sûr ! La production prend plus de temps.
  • MOQ beaucoup plus élevés pour beaucoup de produits, du moins plus qu’en Chine. Donc beaucoup d’usines demandent un FCL 20 minimum… 

Tout cela pour dire que commencer au Vietnam sera plus cher, car les premières commandes seront plus onéreuses, d’autant plus que les usines sont vraiment peu flexibles sur le sujet. 

Bien que les usines ont augmenté leur capacité de production ces dernières années, les capacités ne sont pas encore à la hauteur de la demande, ce qui les pousse à être plus sélectifs et à demander des MOQ plus élevés. I

Ils veulent travailler avec des clients qui vont leur apporter un minimum de business. 

Forcément, l’investissement qu’ils ont fait pour augmenter leur capacité de production doit être rentabilisé, donc ils se permettent d’être plus sélectifs et de ne choisir que des projets qui vont leur rapporter gros, d’où les MOQ relativement élevés.

Après il y a certaines productions à la main, où les MOQ sont très bas, les chaussures par exemple, mais leur capacité de production n’est pas élevée comme celles des usines, donc cela ne concerne qu’une catégorie d’importateurs uniquement.

 

Quels challenges au Vietnam ? 

 

Ces dernières années c’était vraiment de suivre la demande.

Il y avait plus de demande que de capacité de production, comme souligné plus haut, donc pour le Vietnam l’enjeu principal est de répondre à cette demande et d’augmenter leur capacité de production.

Par ailleurs, avec le confinement chinois, certaines matières premières étaient plus difficiles à obtenir, ce qui constituait un challenge en plus à surmonter.

 

Quels sont les produits que l’on peut acheter au Vietnam ?

 

  • Ameublement, catégorie majeure au Vietnam, les produits sont de qualité 
  • Habillement, textile, toutes sortes de vêtements, sacs à dos, bagages etc.
  • Chaussures
  • Plastique 
  • Produits fait de caoutchouc
  • Emballages
  • Produits bois
  • Métallurgie 
  • Produits électroniques, APPLE délocalise au Vietnam sur une partie de ses produits. Samsung produit ses téléphones GALAXY au Vietnam, donc dans les années à venir possible que le Vietnam devienne une grosse plateforme de production pour produits électroniques

Les usines embauchent de plus en plus de main d’œuvre, donc augmentation des capacités de production malgré une main d’œuvre peu chère.

  • Matériaux de construction
  • Produits de consommation
  • Café 

 

Quelques exemples d’entreprises qui produisent (partiellement) au Vietnam 

 

  • IKEA comme vu just avant
  • Samsung (TV, téléphones, électroménager etc.)
  • Nike
  • Adidas

 

Les alternatives à ALIBABA pour le Vietnam

 

Alibaba propose des fournisseurs au Vietnam, mais ça reste marginal.

Les meilleures alternatives c’est Google qui n’est pas interdit au Vietnam contrairement à la Chine.

Voici 4 sites que vous devriez consulter:

Mais bon il n’y a rien de similaire à Alibaba au Vietnam

Donc il faut faire un peu plus de recherches, plus de prospection, c’est moins facile que sur Alibaba… Disons que le travail est moins mâché.

Vous avez aussi la possibilité de participer à des salons sur place.

Restrictions : vaccin et test négatif 

 

Quels ont été les effets du covid sur le Vietnam ?

 

Certains provinces ont été confinées, mais pas tout le pays en même temps

Donc des effets néfastes mais pas comme en Chine 

Ce qui a le plus impacté c’est l’approvisionnement de matières premières depuis la Chine qui a été fortement ralentie

(une majorité de matière première viennent de Chine donc ça a joué en la défaveur du Vietnam)

 

Le transport de marchandises depuis le Vietnam

 

Les prix ont aussi augmenté, comme depuis la Chine, la tendance est à la hausse

Les taux varient très souvent, et le prix est parfois plus économique que le transport depuis la Chine mais les prix restent élevés.

D’ailleurs, nous pouvons aussi vous proposer du transport depuis le Vietnam.

Voilà pour cet article, vous étiez nombreux à nous poser des questions sur le Vietnam, j’espère que cette lecture vous aura permis de mieux comprendre le sourcing au Vietnam, ses avantages et ses inconvénients.

Pour ceux qui veulent passer à l’action et acheter au Vietnam, j’ai inclus un module spécifique dans mon programme Limitless Sourcing ou je vous partage les meilleurs plan pour acheter des produits vietnamiens, mais aussi tous mes agents sur place pour performer rapidement et sur le long terme.

Pour en bénéficier, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et de candidater.

Pour profiter de nos fournisseurs et transporteurs au Vietnam: Candidature Limitless Sourcing

Merci encore et à très bientôt.

Jean Perri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
sino sourcing logo

La méthode 100% gratuite pour acheter et importer des produits gagnants sans risques !