lancer marque vetement en ligne

đź‘šCOMMENT EXPORTER TEXTILES ET HABITS VERS LA CHINE ?đź‘š

La classe moyenne grandit très vite en Chine. De nos jours, les exportateurs se concentrent plus sur comment pénétrer le marché chinois que sur comment trouver un producteur bon marché sur place.

Il est important que vous soyez Ă  jour car le marchĂ© Ă©volue très vite pour deux raisons : les chinois achètent beaucoup de produits en ligne et les marques Ă©trangères prennent de la valeur très vite.

Un produit dont la popularité ne cesse d’augmenter est le textile. Ne pas vendre ses habits en Chine, c’est passer à côté d’une énorme opportunité business.

Dans ce guide, nous expliquons les bases que vous devez connaître pour vendre vos habits en Chine.

 

Pourquoi la Chine voudrait-elle importer des habits d’origine Ă©trangère ?  

 

Certains d’entre vous doivent se demander s’il y a vraiment un marché du textile à exploiter en Chine. La réponse est évidemment oui et nous vous invitons à vous renseigner en allant à la recherche d’études de marché.

Auparavant, les Chinois allaient beaucoup aux boutiques locales, ou même aux marchés de faux habits et de contrefaçons car c’étaient là les deux seuls choix dont ils disposaient. Puis peu à peu, de très grosses marques telles que H&M, Zara et Uniqlo ont commencé à ouvrir des magasins en Chine.

De plus, en raison de la proximité de la fabrication de leurs habits, ces marques ont su proposer des prix compétitifs aux Chinois. Si bien qu’aujourd’hui, il ne coûte pas plus cher pour eux de s’habiller chez H&M ou Zara que chez les boutiques du coin.

Les Chinois apprécient aussi beaucoup les grandes marques comme Gucci ou Louis Vuitton mais celles-ci ne peuvent pas toucher la classe moyenne.

 

L’importance de la marque

 

La marque est très importante en Chine. Le fait de savoir qu’une robe vient de France, une jupe du Japon ou une lotion de Corée va largement influencer son pouvoir de vente.

Ainsi, des petites marques bien emblématiques d’un pays peuvent aussi se démarquer si elles sont gages de qualité.

 

Y-a-t-il des rĂ©gulations qu’il faut que je respecte pour exporter mes habits vers la Chine ?

 

Il n’y a pas besoin de certification CCC pour les vêtements exportés vers le marché chinois tant qu’il s’agit de prêt à porter.

Avertissement SINO : Si vous exportez des Ă©quipements spĂ©cifiques comme des habits spĂ©cialisĂ©s pour la mĂ©decine, les pompiers ou autre, les rĂ©gulations sont autres.[/vc_message]

MĂŞme si les habits sont exempts de certification CCC, vous devez quand mĂŞme suivre les normes nationales GB Ă  appliquer au textile et aux habits.

Les normes GB (de Guobiao) ont pour but d’assurer que votre produit soit conforme à un ensemble de normes de sécurité, qualité, étiquetage et usage.

Heureusement, les normes de Guobiao sont assez proches des normes occidentales car elles sont en réalité dérivées des normes ISO.

Notez aussi que seules 15% des normes GB sont obligatoires et que les 85% restantes sont sous le principe du volontariat. Pour savoir si la norme est obligatoire ou non, il faut regarder le code : GB signifie obligatoire, GB/T signifie que c’est sur la base du volontariat et GB/Z que ce sont les documents officiels de notice d’utilisation.

Ainsi, si vos produits sont déjà en état de règle en France, vous ne devriez pas avoir trop de problèmes avec les normes GB.

 

Quelles sont les normes GB utilisĂ©es pour le textile ?

 

Voici quelques exemples de normes GB applicables aux textiles :

  • GB 5296.1 est une norme de sĂ©curitĂ© utilisĂ©e pour de nombreux produits
  • GB 20400-2006 pour le cuir et la fourrure
  • GB 18401-2010 pour des aspects techniques
  • GB 5296.4-2012 pour l’usage du produit
  • etc

Conseil SINO : Prenez soin de contacter un agent qui puisse vous aider Ă  analyser quelles sont les normes GB obligatoires pour vos produits.[/vc_message]

 

Les normes FZ pour les habits et le textile

 

MĂŞme si les habits et le textile sont moins rĂ©gulĂ©s que le sont la nourriture et les produits Ă©lectroniques par exemple, il y a certaines normes « volontaires Â» que les exportateurs aiment suivre.

Dans un monde sensible aux marques, ce qui est tout à fait le cas en Chine, les ventes d’un produit peuvent être décuplées si le produit est certifié écologique ou biologique.

 

Enregistrer votre marque en Chine

 

Vous devriez vraiment réfléchir à déposer votre marque en Chine. Si vous ne le faites pas, quelqu’un le fera sûrement avant vous. C’est comme ça que les choses fonctionnent en Chine. Par la suite, la première personne à avoir enregistré la marque disposera de tous les droits qui y sont liés.

Cela vous coĂ»te environ 420 euros d’enregistrer votre marque : un coĂ»t nĂ©gligeable par rapport Ă  si jamais vous perdez les droits de votre marque en Chine.

Votre entreprise étant probablement basée en France, vous devrez engager un avocat ou un agent chinois pour vous aider lors de l’enregistrement.

 

Vendre ses habits sur Tmall Global

 

Ces dernières années, la Chine s’est digitalisée à une vitesse folle. Bien plus vite que tous les pays occidentaux. Aujourd’hui, les chinois achètent une grande partie de leurs habits en ligne et payent via leur téléphone (via Wechat wallet ou Alipay) pour énormément d’achats.

Les plateformes les plus populaires en Chine sont Tmall Global et JD.

Tmall a environ 50% de part de marché en Chine, ce qui est phénoménal. Les habits et accessoires font partie des habits les plus recherchés sur le site. Donc si vous souhaitez exporter vers la Chine, vous devriez vraiment y jeter un œil.

JD s’intéresse plus aux appareils ménagers et électroniques.

Vous n’avez même pas besoin d’une entreprise chinoise pour commencer à vendre vos produits sur JD et Tmall.

Info SINO: YangMaTou, Yihaodian et Suning sont d’autres sites en forte progression ces derniers temps.

 

Que dois-je savoir pour vendre mes habits sur Tmall ?

 

Pour vendre sur Tmall, vous devez savoir comment crĂ©er une boutique en ligne et quels coĂ»ts y sont liĂ©s. Soyez prĂŞt Ă  ce qu’ils s’élèvent Ă  environ 28 000 euros, plus la commission prise sur vos ventes (entre 0.5 et 5%).

Conseil SINO : Le site de Tmall dĂ©taille assez bien les coĂ»ts liĂ©s Ă  la vente en ligne.

 

Les prérequis pour vendre vos habits sur Tmall

 

Si vous avez décidé de vendre vos habits sur Tmall, vous aurez des obligations différentes selon le type de boutique que vous choisissez.

Si vous avez choisi un « magasin phare”, vous devrez absolument être le propriétaire de la marque ou bien avoir l’autorisation du propriétaire de vendre les habits de la marque sur Tmall Global. Votre boutique pourra vendre une ou plusieurs marques de vêtements (avec l’autorisation de Tmall).

Si vous avez choisi une boutique officielle, vous devrez être le propriétaire de la marque ou bien avoir l’autorisation du propriétaire de vendre les habits de la marque sur Tmall Global. Vous pourrez vendre des habits d’une seule marque, ou bien vendre des habits de plusieurs marques placées sous une même entité (vous aurez là aussi besoin de l’accord de Tmall).

Si vous avez choisi une boutique de spécialités, vous pouvez vendre des produits de différentes marques si ce sont des produits d’une même catégorie. Vous pouvez vendre différentes marques même si vous ne les possédez pas. Vous pouvez vendre des produits de votre marque et d’une marque qui n’est pas la vôtre.

 

Les foires de mode en Chine

 

Même si le monde devient de plus en plus digital, beaucoup de personnes cherchent toujours à avoir un bon réseau de contacts et partenaires en les connaissant réellement.

Les foires chinoises sont un bon moyen d’améliorer son réseau. Il y a plein d’informations de valeurs que vous pouvez obtenir à une foire avant de pénétrer un marché. Vous pouvez y rencontrer vos futurs distributeurs par exemple. Nourrissez-vous aussi des expériences et du vécu de vos interlocuteurs. Il faut essayer de ne pas se focaliser uniquement sur le e-commerce mais élargir ses capacités, ses relations.

Si vous allez à des foires, vous pouvez récolter des conseils marketing adaptés spécialement à certains pays. C’est toujours bon à prendre.

Voici quelques foires parmi les plus intĂ©ressantes :

 

La Fashion Week Ă  Hong Kong

 

C’est la deuxième plus grande Fashion Week au monde. Elle a lieu chaque année en Janvier et attire des exposants et des acheteurs du monde entier. Par exemple, le prêt à porter masculin, féminin, les maillots de bain, les chaussures et tous types de tissus sont à l’affiche.

 

La CHIC (China International Clothing and Accessories Fair)

 

La CHIC existe depuis 1993 et est l’une des plus grandes foires vestimentaires d’Asie.

Plus de 100.000 personnes du monde entier sont présents à la foire et font la promotion de leurs marques et de leurs produits.

 

La foire internationale au tissu et aux accessoires de Shenzhen

 

Elle a lieu Ă  Shenzhen, près de Hong Kong et Canton. Vous y trouverez des vĂŞtements pour hommes, femmes, enfants, de la lingerie, des accessoires, etc.

 

Quel mode de fret dois-je choisir pour envoyer mes produits ?

 

Le fret aérien

 

Le fret aérien n’est pas la solution la plus fréquente pour l’envoi de textile pour la simple et bonne raison que les habits sont lourds et prennent de la place, ce qui fait vite augmenter le prix du fret aérien. En revanche pour des volumes assez réduits ou si vous êtes pressé, le fret aérien sera avantageux.

 

Le fret maritime

 

C’est la meilleure option dès lors que vous souhaitez envoyer 4 ou 5 mètres cube de vĂŞtements. Comptez environ 5 semaines pour envoyer vos produits depuis la France jusqu’en Chine. En plus de la taille du container, vous aurez deux options de container : le FCL (Full Container Load), c’est-Ă -dire l’envoi dans un container qui vous appartient exclusivement, ou le LCL (Less than Container Load), c’est-Ă -dire que le container sera partagĂ© avec d’autres envois.

 

Conclusion

 

Cela fait maintenant longtemps que la Chine est dans une phase de croissance rapide. Elle a été l’atelier du monde. Aujourd’hui, nous souhaitons y exporter des vêtements pour profiter de son marché d’1 milliard 400 millions d’habitants.

Les grandes entreprises y exportent et y vendent en tentant de s’y faire une place. Les plus modestes font de la vente en ligne en Chine et y trouvent leur bénéfice.

Il est tout de même bon d’étudier le marché chinois avant de s’y lancer assez hasardeusement.

 

 

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.